Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le découvert des 2190 caisses de pension suisses s'est creusé de près d'un quart en 2011, pour atteindre 41,8 milliards de francs. En cause, selon l'Office fédéral de la statistique (OFS), une année "peu favorable sur le front des placements".

Le découvert des caisses de pension publiques a atteint 35,1 milliards (+18,4%), alors que celui des institutions privées s'est monté à 6,7 milliards (+56,8%).

Avec près de 626 milliards de francs, le total du bilan du deuxième pilier est resté quasiment inchangé par rapport à 2010: il a progressé de 0,8% ou moins de 5 milliards, a indiqué lundi l'OFS, en publiant une extrapolation provisoire des chiffres 2011.

Les placements nets des avoirs LPP ont reculé de 748 millions de francs pour un total de 19,3 milliards. Les actions ont accusé une baisse. Les immeubles, en revanche, ont continué d'avoir les faveurs des investisseurs.

Retrait de capital

Les cotisations réglementaires des assurés et des employeurs ont légèrement progressé, alors que les versements uniques et les contributions d'assainissement ont reculé. Au final, le total des cotisations a stagné à 47,8 milliards.

Les rentes de vieillesse versées ont représenté 18,7 milliards (+2,4%). Les prestations en capital à la retraite ont progressé de 0,6% à 5,5 milliards. En moyenne, le capital retiré s'est élevé à 173'100 francs (181'800 francs en 2010). En 2011, la Suisse comptait 3,7 millions d'assurés LPP actifs, contre quelque 980'000 rentiers.

En fin de compte, l'excédent des charges s'est établi à 16,6 milliards. La moitié de la perte a pu être amortie par la dissolution des réserves pour fluctuation de valeur. Au final, le compte d'exploitation a bouclé sur un déficit de 8,7 milliards.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS