Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La situation financière des institutions de prévoyance professionnelle s'est nettement améliorée en 2009. Le nombre de caisses en découvert est passé de 915 (46,5%) en 2008 à 353 (16,6%). L'embellie s'est poursuivi cette année aussi.
La détérioration constatée en 2008 à la suite de la crise des marchés financiers est dépassée, même si des incertitudes demeurent pour la suite, conclut le rapport annuel de l'Office fédéral des assurances sociales (OFAS).
Au 31 décembre 2009, la somme totale du découvert s'élevait à 32,1 milliards de francs, contre 52,5 milliards l'année précédente. La plus grande partie de cette somme concernait des caisses publiques, disposant de la garantie de l'Etat. Leur découvert a diminué d'environ 5 milliards par rapport à 2008, atteignant 25,6 milliards.
Sous-couvertureIndépendamment de la situation sur le marché des capitaux, un grand nombre de caisses publiques présentent une sous-couverture, car elles n'ont jamais été intégralement capitalisées. La situation devrait d'améliorer progressivement. Le Parlement a imposé aux cantons et aux communes de redresser les finances de leurs institutions de prévoyance en vue d'atteindre un degré de couverture d'au moins 80% en 40 ans.
Le découvert des caisses de pension sans garantie de l'Etat s'est pour sa part élevé à 6,5 milliards (21,8 milliards en 2008). Les institutions collectives ont affiché un trou de 1,4 milliard (4,7 milliards).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS