Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Therese Johaug a décroché en solitaire son troisième titre mondial en huit jours à Falun, en survolant le 30 km en style classique.

Tout en cadence, la Norvégienne s'est détachée dès le 6e kilomètre pour creuser un écart impressionnant sur la médaillée d'argent, sa compatriote Marit Björgen (à 52''). Le bronze est revenu à la Suédoise Charlotte Kalla.

Difficile de croire que Therese Johaug ne s'était jamais imposée sur un 30 km en classique avant samedi. Elle a dominé de bout en bout, étirant puis faisant exploser le peloton de tête au point que même ses compatriotes n'ont pas pu lui résister longtemps. Très tonique, survoltée, elle n'hésitait pas à régulièrement sortir de la trace et à changer de trajectoire pour se relancer encore et encore. Même la vingtaine de secondes perdues lors de son changement de skis à mi-parcours n'a pas laissé le moindre espoir à ses poursuivantes.

Johaug a remporté la neuvième médaille d'or norvégienne à Falun sur les 18 premières compétitions, toutes disciplines nordiques confondues. En fond, les Norvégiennes ont tout gagné à l'exception du 10 km, où elles avaient été victimes d'un mauvais choix de matériel. A titre personnel, la blonde fondeuse de 25 ans a cueilli son sixième sacre mondial, le troisième à Falun après le skiathlon et le 4x5 km.

Les Suissesses n'ont pas réédité leur performance (deux places dans le top 10) du 10 km. Seraina Boner s'est classée 15e à 3'37 et Nathalie von Siebenthal 23e à 5'49.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS