Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Fabienne Schlumpf a joué de malchance en finale olympique du 3000 m steeple à Rio. La Zurichoise a chuté au passage d'un obstacle et a fini dans la douleur, au 18e rang, en 9'59'''30.

La victoire a souri à la Bareïnienne d'origine kényane Ruth Jebet. En 8'59''75, celle-ci s'est approchée à moins d'une seconde du record du monde de la Russe Gulnara Galkina-Samitova (8'58''81), sans donner l'impression de réellement vouloir aller le chercher. Jebet était déjà très heureuse de remporter son premier grand titre chez les grandes, elle qui fut championne du monde du monde juniors dans la discipline en 2014.

Fabienne Schlumpf n'a pas pu rééditer son excellente course des séries, où elle avait fait voler en éclats son record national (9'30''54). Dans cette finale réunissant exceptionnellement 18 coureuses - trois avaient été repêchées après un protêt -, elle n'a pu éviter la dernière place, après sa chute. Elle s'est battue jusqu'au bout, dans des conditions assez difficiles (26 degrés).

La Kényane Hyvin Kiyeng Jepkemoi a cueilli la médaille d'argent (9'07''12) et l'Américaine Emma Coburn le bronze en 9'07''63, record des Etats-Unis.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS