Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Ruth Jebet a pulvérisé le record du monde du 3000 m steeple au meeting Ligue de diamant à Paris.

En 8'52''78, la Bahreïnienne d'origine kényane a retranché plus de six secondes à la marque que détenait depuis huit ans la Russe Gulnara Samitova-Galkina (8'58''81).

Jebet avait bien caché son jeu. Devant la presse, avant la réunion, elle avait tempéré les attentes et évité de trop aborder le sujet du record. Ceux-ci, le plus souvent, tombent quand on ne s'y attend pas. Ce fut le cas à deux reprises ces derniers temps - Kendra Harrison sur 100 m haies il y a un mois à Londres et Wayde van Niekerk sur 400 m aux JO de Rio -, cela s'est encore produit samedi. La surprise, toutefois, est moindre concernant Jebet. Sacrée championne olympique à Rio avec le 2e temps de l'histoire (8'59''75 en se relâchant sur la fin), elle avait déjà démontré avoir le record dans les jambes.

L'étonnement est venu de la façon dont elle a fait voler la marque en éclats. Même dans une discipline relativement récente comme le 3000 m steeple féminin, une amélioration de six secondes est énorme. L'ancien record avait été établi aux JO de Pékin par Samitova-Galkina.

Malgré une température de plus de 30 degrés, Ruth Jebet a foncé dès le début. Poussée notamment par sa dauphine de Rio Hyvin Kiyeng (KEN), la Bahreïnienne a tout de suite été nettement en avance sur les temps de passage.

Cette jeune athlète de 19 ans court pour le Bahreïn depuis 2013. Elle avait donc seize ans quand elle a tourné le dos au Kenya, son pays natal, pour répondre à l'appel des sirènes du petit émirat.

Il s'agit du premier record du monde établi au Stade de France. Il s'agira aussi du dernier. Dès l'an prochain, le meeting déménagera à Charléty, dans une enceinte plus petite de 20'000 places.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS