Toute l'actu en bref

Monserrate est un lieu de pèlerinage très fréquenté chaque week-end à Bogota (archives).

KEYSTONE/AP/WILLIAM FERNANDO MARTINEZ

(sda-ats)

Un tueur en série ayant avoué seize assassinats a été condamné à 36 ans de prison pour huit d'entre eux commis contre des femmes à Bogota, a annoncé vendredi le parquet. Celui-ci va faire appel en requérant la peine maximale de 50 ans.

Accusé d'homicide aggravé, l'homme, surnommé le "monstre du Monserrate", montagne de la cordillère andine qui domine la capitale colombienne, a été condamné jeudi pour huit meurtres commis entre 2012 et 2014, selon un communiqué. Les huit autres font encore l'objet d'une enquête. Il en sera jugé ultérieurement, a précisé une source des services du procureur.

Le tueur avait été arrêté en décembre 2015 après que des habitants du Monserrate ont signalé une odeur nauséabonde sur le sentier escarpé menant à ce lieu de pèlerinage, et dont des foules font l'ascension chaque week-end.

Victimes étouffées

Alors âgé de 34 ans, il vivait dans un abri de fortune dans la forêt qui couvre cette montagne et se rendait dans le Bronx, quartier dangereux du centre, où il attirait des femmes en leur offrant des bijoux, de la drogue ou à manger.

Quand elles refusaient d'avoir des relations sexuelles avec lui, cet homme - démontrant une "absence d'empathie (...) d'affection pour les autres" d'après les expertises présentées lors du procès en avril 2016 - étouffait ses victimes, selon l'institut de médecine légale.

"Des cas comme celui-ci ne doivent pas se reproduire quelle que soit la condition sociale, morale ou économique de ces femmes qui n'auraient pas dû être assassinées, et la sanction doit être raisonnable, en accord avec ces faits dramatiques", a estimé le parquet, cité dans le communiqué, en requérant la peine maximale de 50 ans d'emprisonnement.

ATS

 Toute l'actu en bref