Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - La Suisse attendait Dario Cologna mais c'est le collectif qui a tiré son épingle du jeu ce week-end lors de l'ouverture de la Coupe du monde à Gällivare (Su).
Le relais helvétique a pris la 4e place du 4 x 7,5 km dimanche, grâce notamment à une performance bluffante du néophyte Roman Furger sur le dernier tronçon.
Furger, un Uranais de 22 ans qui n'avait jamais disputé de relais de Coupe du monde auparavant, s'est élancé en 6e position. Le vainqueur du dernier marathon de l'Engadine a profité du sillage du Suédois Marcus Hellner et du Canadien Alex Harvey pour opérer la jonction avec les Russes et les Allemands et obtenir le droit de disputer la 2e place au sprint. La première était depuis longtemps dévolue à la Norvège (Eldar Roenning, Martin-Johnsrud Sundby, Sjur Roethe, Petter Northug), qui s'est imposée sans coup férir.
La Suède a finalement pris la 2e place à 6''4, devant la Russie (victime des chutes d'Alexander Legkov et d'Ilia Chernousov) et la Suisse (Curdin Perl, Dario Cologna, Remo Fischer et Furger). Le relais helvétique réédite ainsi sa 4e place obtenue lors de l'ouverture de la Coupe du monde il y a un an à Sjusjoen, avec alors Toni Livers à la place de Furger.
La Suisse figurait en 13e position après le premier relais effectué en classique par Perl, moins saignant que la veille lors de sa 11e place sur le 15 km individuel. Sur le deuxième tronçon, Cologna, solide sans être transcendant, a ramené l'équipe à la 5e place tout en gardant un écart constant d'une quinzaine de secondes. Fischer a perdu trois rangs et 18 secondes supplémentaires, avant que Furger ne fasse valoir tout son talent.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS