Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La police de Lausanne a procédé mardi à une intervention d'envergure dans les locaux du foyer de l'Etablissement vaudois d'accueil des migrants (EVAM) de Vennes à Lausanne. Elle a saisi de la drogue, de l'argent et le butin de vols. Quarante-quatre personnes ont été déférées.

Durant l'opération, 148 policiers lausannois, accompagnés d'un procureur, ont contrôlé simultanément à six heures du matin les chambres et les locaux du foyer occupés par des requérants déboutés. A la suite d'enquêtes sur le terrain, plusieurs d'entre eux étaient soupçonnés de s'adonner au trafic de drogue et à des vols, a communiqué mercredi la police de Lausanne.

La décision d'intervenir a été prise en accord avec le Ministère public, a précisé son porte-parole Jean-Philippe Pittet. Au total, 91 personnes ont été contrôlées. Sur ce nombre, 44 ont été déférées au procureur pour différents motifs, notamment pour infraction à la loi fédérale sur les stupéfiants et recel.

Des chiens engagés

Neuf d'entre elles, dont certaines sont soupçonnées de cambriolages, ont été maintenues pour la nuit à disposition du magistrat pour la suite de la procédure. Six demandes de détention provisoire ont été adressées par le ministère public au tribunal des mesures de contrainte. Ces personnes sont restées sous les verrous, a relevé M.Pittet.

Plusieurs chiens ont été engagés pour découvrir les caches de drogue. La police a saisi de la cocaïne (232 grammes), de l'héroïne (22 grammes), de la marijuana (60 grammes), mais aussi des produits provenant de vols, 42'000 francs et près de 3000 euros.

Les forces de l'ordre ont également mis la main sur 20 faux billets de 100 francs, 216 téléphones portables, 28 ordinateurs portables, des appareils de photo, caméras et ipod, des montres et des bijoux.

Une des personnes dénoncées était notamment en possession de 23 téléphones portables, a souligné M.Pittet. Le porte-parole a également relevé que l'intervention qui a duré jusqu'à 14h00 s'est déroulée sans incident.

ATS