Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'Américain Jordan Spieth a conclu dimanche sa fantastique saison 2015 en remportant le 4e tournoi des play-offs et en repassant en tête du classement mondial.

Spieth, 22 ans, a rendu une carte finale de 69 pour un total de 271, soit 9 sous le par, et a relégué ses premiers poursuivants, le Suédois Henrik Johnson, le Néo-Zélandais Danny Lee et l'Anglais Justin Rose, 2e ex aequo, à quatre coups.

Grâce à ce succès, le Texan est assuré de repasser en tête du classement mondial où l'Australien Jason Day ne sera resté qu'une semaine.

Day, vainqueur des premier et troisième tournois des play-offs, a terminé à la 10e place avec un total de 278.

Dimanche, Spieth a non seulement remporté le quatrième tournoi des play-offs, il a aussi terminé à la première place du classement final des play-offs, ce qui lui a permis de porter à plus de 22 millions de dollars ses gains sur l'année, un record.

"Ce qui s'est passé cette année pour moi est incroyable, c'est irréel", a admis Spieth qui a remporté le Masters et l'US Open, les deux premiers tournois du Grand Chelem.

Depuis sa deuxième place dans le Championnat PGA le mois dernier, Spieth semblait pourtant être à bout de souffle.

Il n'a ainsi pas passé le cut des deux premiers tournois des play-offs, ce qui ne lui était jamais arrivé sur le circuit professionnel.

"Cela m'a frustré, en plus Jason Day jouait merveilleusement bien, cela m'a incité à me remettre au travail et j'ai abordé de tournoi comme si c'était un rendez-vous du Grand Chelem", a-t-il expliqué.

ATS