Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Swiss Football League est sensible à la crise des réfugiés. Elle offrira ce week-end 500 francs à la Chaîne du Bonheur pour chaque but inscrit en Super League et en Challenge League.

"La SFL possède une responsabilité sociale d’aider les enfants, les femmes et les hommes émigrants et nécessiteux", a expliqué son président Heinrich Schifferle. Pour Claudius Schäfer, CEO de la SFL, celle-ci est prédestinée à soutenir les personnes chassées de leur pays. "Lors de la saison dernière, environ 50 nations étaient représentées dans la SFL. Nos clubs connaissent au quotidien la véritable signification des mots intégration et solidarité", a-t-il relevé.

ATS