Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

5000 m: Julien Wanders 9e à Berlin

Julien Wanders est encore un peu "tendre". L'espoir genevois de 22 ans n'a pas signé d'exploit aux Européens de Berlin, dans lesquels il espérait bien frapper un grand coup.

Septième sur 10'000 m mardi, il a pris la 9e place du 5000 m samedi soir. Mais en signant tout de même un nouveau record personnel (13'24''79). "Je suis satisfait de ma course", a-t-il d'ailleurs relevé. "C'était bien mieux que sur 10'000 m, car j'ai osé prendre des risques."

Huitième des Mondiaux 2018 de semi-marathon, Julien Wanders a ainsi pris les choses en main à mi-course, menant le peloton pendant un peu plus d'un km. Mais il n'a pas pu suivre le rythme imposé dans les derniers tours par les intenables frères norvégiens Jakob (17 ans) et Henrik Ingebrigtsen (27 ans). "J'avais prévu d'attaquer. Mais j'ai manqué le coche à 800 m de l'arrivée. Il y a eu une bousculade, et j'ai perdu trop d'énergie", a-t-il regretté.

Jakob Ingebrigtsen a cueilli l'or en 13'17''06, signant ainsi un improbable doublé après son sacre de la veille sur 1500 m. Henrik s'est paré d'argent en 13'18''75, alors que le champion d'Europe du 10'000 m, le Français Morhad Amdouni, a cueilli le bronze en 13'19''14.

Loïc Gasch n'a pas non plus réussi d'exploit en finale du concours de la hauteur. Le Vaudois, qui fêtera ses 24 ans lundi, a échoué à trois reprises devant une barre placée à 2m24. Il avait passé 2m19 à son troisième essai. Cette performance lui a valu la 10e place d'une finale remportée par l'Allemand Mateusz Przybylko qui, porté par les quelque 60'000 bouillants spectateurs présents, a battu son record personnel (2m35).

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.