Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 5000 migrants sont arrivés au poste-frontière serbo-croate de Berkasovo dans la nuit de jeudi à vendredi. Ils ont dû dormir en plein air malgré les températures glaciales, a annoncé le Haut-Commissariat pour les réfugiés (HCR).

"Quelque 5000 personnes sont arrivées à Berkasovo depuis 21h00" jeudi, a déclaré Celine Schmitt, porte-parole du HCR, à l'AFP. Le passage de la frontière ayant été fermé pendant la nuit, la police croate a recommencé à laisser des migrants pénétrer sur son territoire à partir de 06H30 vendredi, a constaté un journaliste de l'AFP sur place.

Dans la brume matinale, des migrants allumaient des feus pour se réchauffer tandis que d'autres dormaient à même le sol dans des couvertures. Certains migrants tournaient à la recherche d'une couverture, les travailleurs humanitaires n'ayant apparemment pas suffisamment de matériel pour faire face à la situation. Dans de petites tentes autour, des pleurs d'enfants se faisaient entendre.

"Il y a tellement d'enfants, (c'est une) catastrophe!", a déclaré un policier serbe. Le ministère de l'Intérieur croate Ranko Ostojic et son homologue serbe Nebojsa Stefanovic doivent se rencontrer vendredi pour discuter de la situation humanitaire à Berkasovo.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS