Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Quelque 5000 adeptes de la gastronomie et de l'élégance se sont retrouvés mardi soir sur le fleuve Hudson à New York, aux Etats-Unis, pour la cinquième édition du "dîner en blanc". Seul le port de la couleur blanche est autorisé pendant ce pique-nique géant très chic.

Les organisateurs avaient choisi cette année le Pier 26, immense jetée sur l'Hudson, dans le quartier de Tribeca, pour ces agapes estivales, dont le lieu avait comme chaque année été tenu secret jusqu'à la dernière minute par les organisateurs.

Les participants, tous inscrits à l'avance, avaient apporté comme il se doit tables, chaises, vaisselle, nappes - obligatoirement blanches -, bouquets de roses et d'hortensias blancs, et bien sûr leur dîner.

Pour ce pique-nique extrêmement couru, quelque 35'000 personnes n'avaient pas dépassé le stade de la liste d'attente. Avec une température de 33 degrés Celsius et une humidité de 40%, la chaleur était très new-yorkaise. La soirée a été lancée, tradition oblige, avec les milliers de participants faisant tournoyer leur serviette blanche.

Todd English aux fourneaux

Les convives se sont ensuite régalés de ce qu'ils avaient apporté, sushis, salades composées, saumon, charcuterie, fromages, fruits rouges, le tout arrosé de champagne ou de vin, qui devait être obligatoirement commandé auprès des organisateurs.

Pour ceux qui préféraient ne pas s'occuper de leur pique-nique, le chef américain Todd English avait concocté plusieurs formules, dont "agneau à l'ail et au romarin", "poulet à la milanaise et roquette", ou encore "saumon poché, champignons sauvages et lamelles de courgettes".

Après le dîner, des centaines de danseurs ont envahi une piste installée au milieu des convives. A minuit, le Pier 26 devait avoir retrouvé son aspect habituel, chacun des 5000 convives emportant ses déchets.

Organisé une fois par an, le dîner en blanc est né il y a 27 ans à Paris. Cette année, quelque 70 villes dans plus de 35 pays ont ou vont organiser leur dîner en blanc, de Paris à Johannesbourg et de Montréal à Tokyo. Une centaine de villes sont sur la liste d'attente, selon les organisateurs.

ATS