Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon une association sikhe, les hommes portaient un kirpan (archives).

KEYSTONE/AP/MANISH SWARUP

(sda-ats)

La police britannique a arrêté 55 personnes dimanche dans un temple sikh dans le centre de l'Angleterre à la suite d'une "querelle locale qui a dégénéré", a annoncé un responsable de la police. Un nombre "significatif" d'armes blanches ont été saisies.

Personne n'a été blessé, a précisé le policier. Selon un témoin, la querelle portait sur une "cérémonie de mariage mixte". L'ancien trésorier du temple a expliqué à la BBC qu'un mariage entre Sikh et non Sikh devait être célébré.

Le témoin a raconté à l'agence Press Association qu'un "grand nombre de personnes étaient rassemblées à l'entrée du temple de Gurdwara". "Cela semblait être une manifestation pacifique", a-t-il ajouté, précisant qu'il y avait une communauté sikhe importante à Leamington Spa.

Communauté "calomniée"

L'organisation Sikh 2 Inspire a expliqué sur Facebook que les hommes interpellés arboraient un kirpan, un poignard sikh ayant une signification symbolique.

"Les médias et la police ont pénalisé l'apparence des Sikhs et calomnié la communauté sikhe dans le Royaume-Uni", a affirmé l'association. Elle a appelé ses partisans à amener leur kirpan au poste de police de leur commune et d'expliquer sa signification religieuse aux policiers.

Plus de 420'000 Sikhs résident en Angleterre et au Pays de Galles, selon le recensement de 2011. Ils représentent 0,8 % de la population.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS