Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le manifeste sur l'égalité salariale a été remis lundi à la présidente de la Confédération Simonetta Sommaruga. Le texte, signé par 5500 hommes et femmes de gauche comme de droite en l'espace d'une semaine, rappelle que l'égalité n'est pas une question de conjoncture.

Obtenir "un même salaire pour un travail de valeur égale est un principe fondamental qui doit s’appliquer aussi pendant une année électorale et les crises monétaires", écrit la coalition "égalité salariale ici et maintenant".

Le nombre de signatures montre à quel point la question est urgente. En raison du franc fort et de la crise économique qui menace, certains demandent déjà que l'on renonce à l'égalité salariale et à une représentation équilibrée des femmes parmi les cadres et les conseils de l'administration, explique cette vaste alliance de femmes.

"Irresponsables et inacceptables"

Des demandes "irresponsables pour des raisons économiques et inacceptables pour des raisons de justice", dénonce le manifeste.

Samedi, plus de 12'000 manifestants s'étaient réunis sur la Place fédérale à Berne à l'occasion de la Journée internationale de la femme. Les militants ont battu le pavé pour exiger l'application rapide et systématique de l'article constitutionnel concernant l'égalité salariale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS