Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les automobilistes doivent de plus en plus ronger leur frein sur les routes nationales. Alors que le trafic a augmenté de 4,5% l'an dernier, le nombre d'heures d'embouteillage a fait un saut de 18%, a annoncé vendredi l'Office fédéral des routes (OFROU).
Les tronçons ont été engorgés durant 11'929 heures au total. Dans deux tiers des cas, une surcharge de trafic était en cause. Les accidents et les chantiers ont une influence relativement modeste sur le flux du trafic: les premiers sont responsables de 1817 heures de bouchons et les seconds de 1881 heures.
Les problèmes imputables aux chantiers concernent surtout les autoroutes d'agglomération fortement fréquentées: tronçon de l'A1 entre Morges (VD) et Ecublens (VD), tangente de Berne et contournement nord de Zurich. Au total, les travaux sur l'A1 ont entraîné plus de 800 heures supplémentaires de bouchon.
Les pendulaires doivent régulièrement s'armer de patience autour de Lausanne, Genève, Bâle et Berne, mais Zurich reste le point noir de la Suisse avec des paralysies quasi quotidiennes. Malgré l'ouverture du contournement ouest de la ville sur l'A3, le trafic y est désormais bloqué deux fois plus de temps qu'en 2003.
Détente romande en vueCôté romand, la situation devrait se détendre grâce aux projets de contournement de Morges (VD) et Crissier (VD) ainsi qu'entre Le Vengeron (GE) et Coppet (VD).
Le trafic sur l'autoroute du Gothard A2 entre Erstfeld (UR) et Biasca (TI) reste faible par rapport à la situation dans les agglomérations, note l'OFROU. Ce tronçon engendre toutefois près de 13% du total des heures de paralysie de la circulation.
Le nombre de kilomètres parcourus sur l'ensemble des routes nationales a augmenté l'an dernier de 4,5%, notamment en raison de la mise en service du contournement ouest de Zurich et de l'A4 passant par Knonau (ZH). Alors que le réseau national ne représente que 2,5% des routes suisses, il concentre près de 40% du trafic. Les poids lourds y ont même parcouru 65% de leurs kilomètres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS