Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Caster Semenya a "aligné" ses concurrentes dans la dernière ligne droite du 800 m pour conquérir un troisième titre mondial sur 800 m, à Londres.

La Sud-Africaine, en 1'55''16, a signé le 8e chrono de tous les temps.

Un moment, la gracile Américaine Ajee Wilson a paru pouvoir créer la surprise et piéger l'intouchable Semenya. Mais la double championne olympique et désormais triple championne du monde en avait gardé sous le pied, et son accélération finale fut irrésistible. Elle ajoute donc l'or à sa médaille de bronze obtenue sur 1500 m quelques jours plus tôt.

La Sud-Africaine n'a plus de concurrentes à sa hauteur depuis que l'IAAF a été contrainte par le Tribunal arbitral du sport (TAS) à revoir son règlement relatif à l'hyperandrogénie. Il obligeait les athlètes présentant naturellement un taux de testostérone plus élevé que la moyenne, comme Semenya, à suivre un traitement médicamenteux pour le ramener au niveau de celui des concurrentes.

Mais le TAS a rétabli Semenya - et d'autres athlètes concernées, supposément la Kényane Margaret Wambui et la Burundaise Francine Niyonsaba, également coureuses de 800 m -, dans leurs droits de femmes. Débarrassée de l'obligation de suivre un traitement, Semenya a repris sa domination. Mais la décision du TAS pourrait encore être remise en cause, depuis qu'une étude scientifique, commandée par l'IAAF, a montré que athlètes hyper-androgènes étaient sensiblement favorisées par rapport aux autres, notamment sur la distance du 800 m, discipline frontière entre le sprint et la résistance.

Derrière Semenya, Francine Niyonsaba a pris l'argent (1'55''92) et Ajee Wilson le bronze (1'56''65).

Au disque, la Croate Sandra Perkovic, double championne olympique, est désormais aussi double championne du monde. Elle l'a emporté avec un jet à 70m31, devant l'Australienne Dani Stevens (69m94) et la Française Melina Robert-Michon (66m21).

ATS