Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Forts du soutien de la gauche, les grévistes d'ISS Aviation à l'Aéroport international de Genève (AIG) ont poursuivi leur action dimanche. A l'occasion de ce troisième jour de grève, le SSP a informé les employés de la société de nettoyage.
Le Syndicat des services publics (SSP) s'insurge contre le fait que la société ISS Aviation a dénoncé à fin juin les conventions collectives de travail (CCT) et les a remplacées par des contrats individuels à des conditions nettement inférieures, sauf pour les employés mensualisés. La baisse de salaire varie entre 200 et 1300 francs par mois, selon le syndicat.
Samedi après-midi, à proximité de la halle de départ de l'AIG, une cinquantaine de manifestants - dont une vingtaine de grévistes, selon le SSP - ont demandé le respect et le maintien des CCT. Une revendication qui a reçu l'appui du Parti socialiste genevois, des Verts suisses, d'Unia et du Syndicat interprofessionnel des travailleurs (SIT).
Employés temporairesSelon ISS Aviation, seuls huit employés sur 135 sont en grève, un chiffre qui n'a pas bougé depuis vendredi, a indiqué la société dimanche. Mais le SSP estime que la grève a des effets: ISS Aviation a engagé des agents de sécurité et mis en place un service de piquet. "ISS est prêt à investir beaucoup d'argent pour casser les salaires", a dénoncé samedi Stefan Giger, du SSP.
Et d'évoquer aussi les 30 employés temporaires, recrutés par le biais d'une société de placement, qui travaillent actuellement sur le tarmac. Pour ISS Aviation, la situation est la même chaque année à la même période en raison de la surcharge de travail. Mais, au vu des tensions avec les syndicats, la société a préféré ne pas engager ce personnel directement.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS