Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le "latin lover" le plus célèbre au monde, Julio Iglesias, qui a fêté ses 72 ans mardi, a annoncé que son album "Mexico" était son dernier enregistrement studio. Il a toutefois affirmé qu'il continuerait de chanter jusqu'à ce que "la vie ou le public" l'en empêchent.

Ceci "est le dernier disque de ma vie enregistré en studio", a affirmé mercredi le chanteur espagnol. Il a expliqué que l'enregistrement studio était "compliqué" et précisé ne plus avoir envie de passer un an et demi à faire un disque.

En revanche, "je ne vais pas me retirer (de la scène) jusqu'à ce que l'on m'en empêche, que ce soit la vie ou le public", a affirmé le chanteur de charme. "Je voudrais chanter jusqu'à 150 ans, chanter jusqu'à mon dernier jour", s'est-il exclamé en riant.

Il se sent bien

En juin, Julio Iglesias a été opéré pour une douleur à l'épaule, consécutive à un accident survenu il y a 52 ans.

Reconnaissant qu'il y a deux mois, il ne pouvait même pas marcher, le père du chanteur Enrique Iglesias, 40 ans, a assuré que malgré l'âge, il se sentait bien.

"J'ai mal partout, mais c'est logique. Mais je n'ai pas mal à l'âme. L'âme ne m'a jamais fait souffrir et tant que je n'ai pas mal à l'âme, je resterai vivant", a-t-il insisté. "Parfois, j'ai 20 ans, parfois j'ai 1000 ans", a-t-il ironisé.

Célèbre pour ses chansons romantiques et sa vie amoureuse prolifique, Julio Iglesias est considéré comme l'artiste de langue espagnole ayant vendu le plus d'albums au monde, avec 300 millions d'exemplaires écoulés, selon le livre Guinness des records.

ATS