Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A cinq jours du mariage du prince Harry avec Meghan Markle, en la chapelle St George du château de Windsor, les préparatifs vont bon train.

KEYSTONE/AP/KIRSTY WIGGLESWORTH

(sda-ats)

A cinq jours du mariage du prince Harry avec Meghan Markle, en la chapelle St George du château de Windsor, les cuisines du château s'activent. En attendant les festivités, le couple s'est offert un week-end détente.

Les 600 invités au déjeuner suivant le mariage samedi n'auront pas droit à un repas assis, mais à un cocktail debout, selon le quotidien Daily Mail lundi. Si ce genre de pratiques est chose courante dans les milieu d'affaires parce qu'il permet une circulation fluide des invités afin de "travailler" leur réseau, le tabloïd s'étonne de ce choix pour un mariage royal. Interrogé, le palais de Kensington, en charge de la communication du prince, n'a pas souhaité faire de commentaires.

Selon l'agence britannique PA, les canapés, concoctés dans les cuisines du château de Windsor par le chef de la reine Elizabeth II Mark Flanagan, pourront se gober en deux bouchées tandis que les mets préparés pourront se déguster debout. Lundi, lors d'une visite de ces cuisines organisée pour la presse, Mark Flanagan a souligné que les plats seront conçus essentiellement à base de produits de saison britanniques, dont beaucoup en provenance des domaines royaux. Il a précisé que les futurs mariés se sont "impliqués dans chaque détail" des préparatifs pour ce déjeuner.

Un dîner est par ailleurs prévu le soir du mariage au manoir de Frogmore, à un kilomètre du château de Windsor, auquel ont été conviées 200 personnes.

Escapade en amoureux

Harry et Meghan ont passé le dernier week-end avant leur mariage dans le joli cottage qu'ils louent dans les Cotswolds, pittoresque région de l'ouest de l'Angleterre, afin de relâcher la pression avant la dernière ligne droite. "La préparation du mariage a été assez stressante et ils voulaient juste s'échapper et décompresser avant le grand jour", selon un ami cité par le tabloïd Sun.

Un séjour détente, sous haute surveillance cependant, note le quotidien, selon qui le voisinage a pu observer le ballet des Land Rover noires censées transporter le personnel chargé de leur sécurité.

Papa gaffeur

Le palais de Kensington a eu la mauvaise surprise de découvrir que Thomas Markle, le père de Meghan Markle, qui doit la conduire à l'autel samedi, avait accordé une séance photo malgré les consignes de discrétion prodiguées.

Les images, qui se seraient vendues 100'000 dollars à travers le monde selon le tabloïd Daily Mirror, montrent le septuagénaire en train de se faire mesurer le tour de taille ou de regarder des photos du futur couple royal sur un ordinateur.

Selon des proches de Thomas Markle, cités par le quotidien, il se serait laissé convaincre, poussé à bout par les nombreuses sollicitations reçues et la pression des paparazzi à ses trousses, et se sent désormais "trahi" et "idiot". Cette mésaventure a poussé le palais de Kensington à mettre en garde contre la publication de photos volées de Thomas Markle et à respecter sa vie privée.

Jour de fête aussi pour Eurostar

La compagnie qui assure les liaisons ferroviaires entre Londres et Paris/Bruxelles a annoncé lundi une augmentation significative du nombre de voyageurs vers la capitale britannique la veille et le jour du mariage princier.

"Le vendredi 18 mai sera la journée avec la plus grosse affluence avec plus de 10'000 arrivées à Londres. L'augmentation du trafic entre Bruxelles et Londres est la plus importante, en hausse de 54% par rapport à 2017", annonce la compagnie dans un communiqué, précisant que les voyages depuis Paris sont en hausse de 15%.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS