Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

A Derdiyok de jouer

Ecarté de la Coupe du monde 2014, Eren Derdiyok abattra une carte importante lundi à Tallin. Le joueur de Kasimpasa évoluera, en principe, à la pointe de l'attaque de la Suisse contre l'Estonie.

Auteur de son neuvième but en sélection vendredi lors de la victoire 7-0 contre Saint-Marin, Eren Derdiyok sera entouré de Xherdan Shaqiri, qui devrait jouer malgré un coup reçu lors du dernier entraînement de dimanche, et de Breel Embolo pour former un trio à la fois inédit et prometteur. Victime d'une déchirure des ligaments croisés du genou à l'été 2014, l'ancien joueur du FC Bâle est resté une année sur la touche. De retour au jeu cette saison, il se bat pour gagner sa place de titulaire en Turquie.

L'autre surprise dans le onze de Vladimir Petkovic viendra de la titularisation de Marwin Hitz. Le gardien d'Augsbourg sera préféré à Yann Sommer que l'on veut à nouveau ménager en raison de sa fracture au nez. Titulaire contre Saint-Marin, Roman Bürki s'est, quant à lui, légèrement foulé le pouce lors de la séance de dimanche. Comme pour Sommer, le principe de précaution a primé. Hitz a honoré sa première sélection en juin dernier à Thoune lors du succès 3-0 contre le Liechtenstein.

"Je veux que mon équipe démontre du caractère, affirme Vladimir Petkovic. Le contexte n'est pas aisé: nous nous sommes qualifiés vendredi, cette qualification a été fêtée et l'adversaire qui se présente à nous est une équipe qui évolue de manière très compacte et qui n'encaisse pas beaucoup de buts. Et même s'ils rencontrent des difficultés dans le jeu offensif, les Estoniens peuvent se montrer dangereux. Toutefois, je veux la victoire lundi pour conclure sur une note positive cette campagne de qualification."

Le sélectionneur a admis que ce match de Tallinn pouvait permettre à certains joueurs de se profiler sur le devant de la scène. Il pense bien sûr à Derdiyok mais aussi sans doute à Fabian Lustenberger. Le capitaine du Hertha Berlin devrait fêter sa première titularisation près de deux ans après son unique apparition en sélection lors de la défaite 2-1 à Séoul contre la Corée du Sud. Entré à la pause, il avait eu la "malchance" se trouver ce jour-là au mauvais endroit au mauvais moment.

Estonie - Suisse

Tallinn. Le Coq Arena. Arbitre: Van Boekel (PB). Coupe d'envoi 21h45 (20h45 en Suisse/RTS Deux).

Estonie: Aksalu; Teniste, Jääger, Klavan, Pikk; Mets, Dimitrijev; Kallaste, Vassiljev, Puri; Zenjov.

Suisse: Hitz; Widmer, Schär, Lustenberger, Moubandje; Dzemaili, Xhaka, Kasami; Shaqiri, Derdiyok, Embolo.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.