Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Barack Obama et Mitt Romney concentraient vendredi leurs efforts dans l'Ohio, Etat du nord des Etats-Unis qui pourrait receler la clé de l'élection présidentielle américaine. Les deux candidats interprétaient chacun à son avantage les chiffres de l'emploi, quatre jours avant l'échéance.

"Nous avons appris que les entreprises avaient embauché plus de personnes en octobre que lors de chacun des huit mois précédents", s'est réjoui le président Obama à Hilliard, dans la banlieue de Columbus, capitale de l'Ohio, après la publication de statistiques montrant 171'000 créations d'emploi en octobre.

"Notre combat continue, il nous faut encore progresser", a concédé le démocrate, alors que le taux de chômage a augmenté de 0,1 point, à 7,9% de la population active. Mais cette hausse traduit surtout la reprise de la recherche d'emploi par une partie des chômeurs. Seules les personnes ayant recherché activement un poste au cours des dernières semaines sont comptabilisées dans les statistiques.

Les chiffres de l'emploi: impact limité

L'adversaire républicain de M. Obama, Mitt Romney, a choisi de s'attarder sur le taux de chômage. "Le président Obama a promis le changement, mais il n'a pas pu le réaliser. Je promets le changement, et mon bilan montre que j'en suis capable", a déclaré M. Romney dans le Wisconsin.

Il a estimé que ces statistiques constituaient un "triste rappel" du fait que l'économie du pays est "quasiment au point mort". L'impact des chiffres de l'emploi sur le scrutin de mardi pourrait toutefois être limité, la plupart des électeurs ayant sans doute déjà arrêté leur jugement sur le bilan économique du mandat de Barack Obama.

Le président a prévu de revenir chaque jour jusqu'à lundi dans l'Ohio, l'Etat clé par excellence dans une élection au suffrage indirect qui donne une importance disproportionnée aux "Etats indécis", les territoires pouvant basculer côté républicain ou démocrate.

Sur les neuf dernières enquêtes publiées sur l'Ohio, huit donnent une avance à M. Obama, et la moyenne du site RealClearPolitics estime à 2,3 points l'écart des intentions de vote en faveur du dirigeant démocrate sortant.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS