Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Radio romande est à l'étroit dans ses locaux de la Sallaz à Lausanne. Elle réfléchit à un agrandissement ou à un déménagement à l'horizon 2018-2020.

Ces prochaines années, la Radio Télévision suisse (RTS) se voit contrainte d'assainir plusieurs bâtiments, dont celui qui a toujours abrité la Radio romande à Lausanne. De lourdes rénovations doivent y être entreprises, a indiqué à l'ats Barbara Stutz, cheffe du service de presse de la RTS. Elle confirmait une information parue mercredi dans "24 Heures".

Déjà à l'étroit dans cet immeuble ancien, les services de la RTS devront de plus y accueillir un nouveau studio TV prévu dans le cadre de la convergence. Ce dernier permettra également de soulager la télévision quand ses six studios genevois seront rénovés, a-t-elle expliqué.

Trois possibilités

La RTS envisage trois scénarios. L'un d'eux consiste à concentrer à la Sallaz la rénovation et l'agrandissement des locaux. Une solution relativement compliquée, selon Mme Stutz.

La seconde viserait à conserver l'immeuble de la Sallaz et à chercher un autre bâtiment pour abriter notamment les trois camions régie de la télévision stationnés dans un garage de Meyrin (GE). La RTS veut les transférer à Lausanne, afin de leur faciliter l'accès aux autres régions de Suisse, a signalé la cheffe de presse.

Enfin, la dernière variante serait de réunir toutes les activités de la RTS en construisant un nouveau bâtiment à Lausanne. Ce dernier devrait être facilement accessible et proche des voies de communication, a-t-elle souligné.

"Nous en sommes au stade des préétudes. Aucun planning n'a été défini. Mais la décision devrait être prise dans les deux ans. L'un ou l'autre scénario pourrait ainsi être concrétisé vers 2018-2020", a estimé Mme Stutz.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS