Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un engagement durable de tous les Etats est nécessaire pour rétablir la sécurité en Europe, a déclaré Didier Burkhalter samedi à Munich. Le conseiller fédéral a mis l’accent sur le rôle que joue dans ce processus l’Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe (OSCE).

Le chef du Département fédéral des affaires étrangères (DFAE) s'est exprimé à l'occasion de la Conférence internationale sur la sécurité organisée ce week-end en Allemagne. Il a en particulier souligné l'importance vitale de l'OSCE pour la sécurité et la stabilité de l'Europe.

Dans le contexte difficile de la crise ukrainienne, M. Burkhalter a notamment déclaré: "Nous devons tout faire pour revenir à la logique de la désescalade". Le Neuchâtelois a rappelé que l’organisation a prouvé sa capacité à jeter des ponts entre les Etats et à maintenir le dialogue entre les parties en présence.

Dialogue et action

L'OSCE constitue par ailleurs la plate-forme idéale pour un débat approfondi sur l’avenir de la sécurité en Europe, a déclaré M. Burkhalter, cité dans un communiqué du DFAE. L'organisation a encouragé le dialogue pour faire avancer la recherche d'une solution politique à la crise en Ukraine.

Elle est donc devenue le principal intervenant opérationnel dans cette crise. Cette combinaison de dialogue et d'action ont rendu l'OSCE particulièrement importante, a fait valoir le conseiller fédéral.

Il a aussi affirmé que l’OSCE ne peut assumer pleinement son rôle que si elle dispose d’une vaste capacité d’agir. Il a donc plaidé pour une plus grande ouverture aux réformes afin que l’OSCE développe ses atouts en tant que forum de discussions sur les aspects à long terme de la sécurité, telle la lutte contre le terrorisme ou les défis économiques.

Rétablir la confiance

M. Burkhalter a aussi rappelé l’existence du groupe de personnalités éminentes issues de toutes les régions de l’OSCE, initié lors de la présidence suisse de l'OSCE l'an passé.

Ce groupe tiendra sa première réunion dimanche en marge de la conférence de Munich. Il doit élaborer des recommandations sur les moyens de rétablir la confiance en Europe et d’impliquer tous les Etats dans le maintien de la sécurité sur le continent.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS