La Banque cantonale de Fribourg (BCF) tire une fois de plus son épingle du jeu. Les résultats du premier semestre sont en progression. Le bénéfice brut atteint 85,7 millions de francs (+3,7%) et le bénéfice net 55,2 millions (+ 8,7%).

Information déterminante pour évaluer la performance de la banque, le résultat intermédiaire atteint 80,5 millions de francs en hausse de 3,5 millions ou 4,5%, a indiqué vendredi la BCF dans un communiqué.

Le bilan augmente de 7,1% ou 1 milliard de francs. Il franchit ainsi le cap des 15 milliards de francs à 15,5 milliards. Les avances à la clientèle continuent leur progression au même rythme soutenu de 6,0%, soit 0,8 milliard à 13,3 milliards de francs.

Belles perspectives pour 2012

Cette augmentation résulte notamment des créances hypothécaires (+513,9 millions de francs ou +5,2%) qui atteignent 10,5 milliards de francs. Au passif, les dépôts de la clientèle totalisent 11,1 milliards (+617,3 millions ou +5,9%). Les engagements sous forme d'épargne et de placement progressent de 661,1 millions (+13,2%).

Les charges d'exploitation totalisent 39,2 millions de francs en hausse de 0,6%. Leur maîtrise permet de maintenir le ratio charges/revenus à moins de 32%, soit le taux le plus bas de l'ensemble des banques de détail de Suisse, précise la BCF.

Les bons résultats du premier semestre permettent à la BCF d'entrevoir une nouvelle progression pour l'ensemble de l'exercice 2012.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.