Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A peine nommée ministre déléguée au Tourisme de la Grèce, la chanteuse populaire Alkistis Protopsalti a donné un concert. L'artiste de 60 ans ne veut pas renoncer à ses activités musicales malgré ses nouveaux engagements politiques.

Très célèbre dans son pays, Alkistis Protopsalti avait annoncé dès sa désignation vendredi dans le nouveau gouvernement intérimaire grec qu'elle entendait poursuivre ses apparitions sur scène. Elle a donc donné un concert comme prévu samedi soir à Marathon, à 45 km au nord d'Athènes.

Elle ne devrait pas s'arrêter là puisque d'ici aux élections législatives anticipées le 20 septembre, deux concerts sont encore prévus, selon son site internet. Six jours après le vote, elle doit entamer une série de concerts en Amérique du Nord, dont un concert le 26 septembre à New-York.

La chanteuse s'est vu attribuer le portefeuille du Tourisme, un secteur vital de l'économie grecque mal en point, du gouvernement par intérim de la Première ministre par Vassiliki Thanou, chargé de gouverner jusqu'au scrutin anticipé.

Après Melina Mercouri

Née à Alexandrie, en Egypte, Alkistis Protopsalti est l'une des chanteuses grecques les plus populaires dans son pays depuis 30 ans. L'artiste, qui avait notamment participé à la cérémonie de clôture des jeux Olympiques d'Athènes en 2004, s'est produite en juillet sur la scène du théâtre antique Hérode Atticus, au pied de l'Acropole.

La Grèce a déjà connu plusieurs ministres issus du milieu artistique. La plus célèbre fut sans aucun doute la comédienne et chanteuse Melina Mercouri, ministre de la Culture de 1981 à 1989 puis de 1993 à sa mort en 1994.

ATS