Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Los Angeles - Une ancienne assistante de Steven Seagal, qui poursuivait l'acteur américain de films d'action pour harcèlement sexuel, a retiré sa plainte. On ignorait jeudi si les deux parties avaient conclu un accord à l'amiable.
La jeune femme de 23 ans réclamait un million de dollars de dommages et intérêts à l'acteur de 59 ans, qui a notamment joué dans "Hors limites" et "Mission Alcatraz". Embauchée comme "assistante de direction", elle affirmait avoir été utilisée par l'acteur comme un "jouet sexuel".
Elle disait avoir ensuite été envoyée en Louisiane pour vivre dans la maison de Steven Seagal, où elle aurait été victime d'attouchements. Elle se serait enfuie avec l'aide d'un chauffeur de taxi.
L'avocat de Steven Seagal avait rétorqué que "la plainte ridicule et absurde" émanait "d'une ex-employée déçue, licenciée pour usage de drogues".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS