Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Affichant des ventes en hausse, ABB a accru sa rentabilité au 3e trimestre. Le groupe électrotechnique a dégagé un bénéfice net de 790 millions de dollars (694 millions de francs), 2% de plus qu'un an auparavant. La multinationale zurichoise affiche la plus grande prudence quant à la suite de l'exercice.

Le chiffre d'affaires a crû de 18% à 9,34 milliards de dollars, a annoncé jeudi l'entreprise établie à Zurich. Exprimée en devises locales, la croissance s'est inscrite à 11%. A l'exception de la division Automation des processus, laquelle a fléchi, toutes les unités du groupe ont accru leurs ventes en monnaies locales.

La croissance reflète dans une large mesure l'acquisition en début d'année de Baldor Electric. Sans tenir compte de la consolidation du fabricant américain de moteurs, le chiffre d'affaires a affiché une hausse de 4%. Les revenus issus des services ont eux crû de 10% et ont représenté 16% du total.

Les entrées de commandes ont pour leur part gagné 20%, à 9,83 milliards de dollars. Exprimée en monnaie locales, la hausse s'est montée à 12%. La demande a été notamment portée par les produits visant à améliorer l'efficience énergétique, la productivité dans l'industrie et la fiabilité de l'approvisionnement électrique.

Résultat d'exploitation en hausse

Côté rentabilité, le résultat d'exploitation (EBIT) s'est chiffré à 1,2 milliards de dollars, 3% de plus qu'un an auparavant. La réévaluation au prix du marché d'affaires avec des dérivés a amputé la performance de 100 millions de dollars, alors qu'elle avait eu un effet favorable à hauteur de 83 millions au 3e trimestre 2010.

Le programme visant à réduire les coûts de 1 milliard de dollars cette année a généré des économies de 270 millions de dollars au 3e trimestre. Après neuf mois en 2011, celles-ci atteignent 750 millions de dollars, environ.

Après neuf mois, le bénéfice net d'ABB ressort à 2,34 milliards de dollars, en hausse de plus d'un quart sur un an. Le chiffre d'affaires s'est lui étoffé de 22% à 27,42 milliards.

ATS