Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Les récentes révélations d'actes pédophiles commis par des prêtres incitent l'Eglise catholique à retarder sa campagne pour améliorer son image en Suisse. La documentation a été "légèrement adaptée", a indiqué le porte-parole de la Conférence des évêques suisses.
Confirmant une information de la radio publique alémanique DRS, Walter Müller a indiqué que quelques phrases ont été modifiées. Elles expliquent pourquoi l'Eglise a maintenu cette campagne malgré le scandale suscité par les révélations d'abus sexuels.
Pas moins de 5000 affiches au slogan "Mehr Good News" (Plus de Bonne Nouvelle) seront adressées aux 2000 paroisses suisses qui se chargeront de les placarder dans leurs locaux. Cette campagne organisée pour le "dimanche des médias" le 16 mai, s'assortit de la mise en service d'un lien internet "mehr-good-news" pour l'instant en allemand et hébergé sur le site "mediensonntag.ch"
Les affiches sont déjà imprimées et n'ont pas été modifiées. Le slogan a été choisi l'automne passé. Cette campagne vise a rappeler une des tâches de l'Eglise: annoncer la bonne nouvelle de Dieu, en anglais "good news". Et ce "même si quelques-uns de ses membres ont agi contre cette bonne nouvelle", avait expliqué récemment M. Müller.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS