Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - L'Eglise catholique-chrétienne (ECC) a adopté lors de son synode à Neuchâtel une déclaration de principe sur la protection des enfants et des jeunes contre des abus sexuels. Les délégués ont également demandé à leur instance exécutive d'élaborer un code de conduite pour leur personnel religieux.
L'assemblée a jugé à l'unanimité que les agressions d'ordre sexuel étaient inacceptables et devaient faire l'objet de plaintes, a indiqué le synode.
Les délégués ont mandaté l'évêque, Mgr Harald Rein, et le conseil synodal de produire un code de conduite contraignant pour tous les collaborateurs de cette église. Ce document devra être soumis au synode. Une personne indépendante devra en outre être nommée pour traiter les questions et problèmes liés à ce sujet.
Le synode de l'Eglise catholique-chrétienne s'est tenu de vendredi à samedi. Cette église regroupe en Suisse une trentaine de paroisses et environ 15'000 fidèles. Elle ne reconnaît pas l'autorité pontificale vénérée dans l'Eglise catholique romaine.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.








Teaser Longform The citizens' meeting

Teaser Longform The citizens' meeting

1968 en Suisse

ATS