Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'expansion du patrimoine net des ménages helvétiques a connu une légère accélération en 2016 au regard de l'année précédente. Mais la croissance est restée nettement inférieure à celle enregistrée entre 2012 et 2014 (archives).

KEYSTONE/TI-PRESS/GABRIELE PUTZU

(sda-ats)

Le patrimoine net des ménages suisses a augmenté l'an dernier. Reflet notamment de la légère hausse des prix de l'immobilier, il s'est hissé à 3502 milliards de francs, un montant supérieur de 101 milliards à celui affiché en 2015.

Dévoilant mercredi les comptes financiers de la Suisse en 2016, la Banque nationale suisse (BNS) note que l'expansion du patrimoine net des ménages helvétiques a connu une légère accélération au regard de l'année précédente. Mais la croissance est restée nettement inférieure à celle enregistrée entre 2012 et 2014.

Ces deux années-là avaient été marquées par une progression plus forte des prix de l'immobilier ainsi que par d'importants gains en capital sur les actifs financiers, explique l'institut d'émission. Le patrimoine net des ménages est constitué d'une part par leurs actifs et passifs financiers ainsi que d'autre part par leurs biens immobiliers.

L'an dernier, les actifs des ménages helvétiques se sont établis à 2445 milliards de francs, soit 91 milliards de plus qu'en 2015. Plus importante qu'en 2015, la croissance illustre la hausse des dépôts auprès des banques ainsi que celle des droits sur les assurances et les caisses de pensions. Ces derniers ont constitué plus de 40% des actifs.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS