Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'homme de 27 ans qui a tué une cycliste et blessé sept autres personnes mardi soir à Bâle au volant d'une voiture n'aurait pas agi intentionnellement. Traité depuis 2007 pour une schizophrénie paranoïaque et des troubles de la personnalité, cet ancien criminel se trouve désormais en cellule d'isolement.

Le forcené qui s'était échappé du secteur fermé des Cliniques psychiatriques universitaires (UPK) de Bâle s'est montré "très touché et bouleversé" par son acte de folie, survenu après son évasion. C'est ce qu'a rapporté mercredi aux médias le médecin-chef de l'établissement Marc Graf après s'être entretenu en matinée avec le patient. "Il ne va pas bien."

Au vu du risque de suicide, le jeune homme a été placé en cellule d'isolement, surveillé par des policiers. Condamné à six mois de prison pour lésion corporelle simple en 2007, il avait dans un premier temps été traité de manière stationnaire en raison de ses troubles psychiques.

En milieu fermé depuis 2008

Depuis 2008, il se trouve en milieu fermé, réservé aux criminels. Il y a d'abord séjourné dans un secteur aux standards de sécurité moyens, puis faibles. Il n'existe pas de division de haute sécurité dans l'établissement.

L'évolution du traitement s'est avérée "difficile" jusqu'à présent en raison de la gravité des troubles psychiques du patient, indique l'UPK. L'homme a agressé d'autres patients à plusieurs reprises et a dû être à chaque fois isolé provisoirement.

Selon les premiers éléments en possession du médecin-chef, le patient voulait "simplement se faire la malle" mardi soir. Né en Suisse, le Macédonien a déclaré avoir voulu se rendre dans son pays d'origine, où il n'entretient pourtant plus aucun lien familial. Le fait qu'il savait que son séjour fermé en clinique serait prochainement prolongé a pu l'inciter à s'échapper.

L'homme a heurté huit personnes. Conduisant notamment sur le trottoir ou les voies du tram, il a happé mortellement une cycliste de 46 ans. Un homme de 39 ans et une femme de 43 ont par ailleurs été grièvement blessés.

ATS