Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les cinq alpinistes morts mardi en Valais suite à une chute de plusieurs centaines de mètres au Lagginhorn sont allemands. Il s'agit de deux mineurs de 14 et 17 ans, deux jeunes adultes de 20 et 21 ans et d'un homme de 44 ans.

La police valaisanne confirme mercredi matin dans un communiqué l'identité des victimes. Les cinq alpinistes avaient été victimes d'une chute alors qu'ils redescendaient du Lagginhorn, un sommet culminant à 4010 mètres et situé près de Saas Grund.

Malaise

Le groupe était composé de six personnes. À une centaine de mètres du sommet, un alpiniste a interrompu l'ascension suite à un malaise alors que les autres ont poursuivi leur progression et atteint le sommet.

Deux enfants, âgés de 14 et 20 ans, de l'homme qui avait interrompu l'ascension sont décédés. Les autres victimes sont un homme de 44 ans et son fils de 17 ans, ainsi qu'une connaissance de 21 ans, précise la police.

Enquête en cours

L'accident s'est produit vers 13h00 mardi. Selon les premières constatations de la police, les alpinistes n'étaient pas encordés au moment de l'accident. L'enquête se poursuit pour déterminer les causes du drame.

Cette thèse contredit les déclarations faites par le guide Rolf Trachsel, qui a dirigé les secours, à l'agence de presse allemande dpa. Selon lui les victimes étaient encordées et il estime qu'une chute de l'un des membres de la cordée a pu entraîner les autres.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS