Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Deux ressortissants polonais ont perdu la vie dans l'est de la France dans un accident de car immatriculé en Pologne. Le véhicule transportait 65 passagers, deux chauffeurs et un interprète. Treize personnes ont été grièvement blessées. Pour six d'entre elles, le pronostic vital est engagé.

Au total, 32 personnes ont été blessées lorsque le car, de couleur blanche, a fait une embardée et s'est renversé sur le bas-côté d'une bretelle d'autoroute à hauteur de la ville de Mulhouse, sur laquelle il venait de s'engager.

Le car "était seul impliqué dans l'accident. Selon toute vraisemblance, il s'agirait d'une prise de trajectoire brutale ayant entraîné le basculement de l'autocar", a indiqué la préfecture de Strasbourg. "Le choc a été violent" et "objectivement on peut penser" que la vitesse est en cause, a de son côté avancé le procureur de la République de Mulhouse, Hervé Robin.

Selon le transporteur Sindbad d'Opole, dans le sud-ouest du pays, le véhicule avait "passé tous les examens techniques requis".

Hôpitaux sur le pied de guerre

"C'est un accident très grave" et "nous avons eu de la chance que le car n'ait pas brûlé", a commenté le docteur Francis Lévy, médecin-chef des pompiers. Les blessés ont été transférés dans différents hôpitaux à Mulhouse, Colmar et Strasbourg.

L'Hôpital universitaire de Bâle s'était également préparé à accueillir des blessés. Un dispositif spécial avait été activé, avec plus de 100 collaborateurs sur le pied de guerre. L'opération a été interrompue autour de 14H00, après que tous les patients ont été pris en charge en France.

Pas d'alcool

Le chauffeur polonais et son assistant ont été placés en garde à vue. Leur audition devait durer jusqu'à mercredi au moins, a indiqué le procureur, précisant que "les premières mesures d'alcoolémie et de stupéfiants sont négatives".

Cet accident est le second d'un autocar en moins de quinze jours sur une autoroute française. Au début du mois, un car roumain s'était aussi couché sur la chaussée dans le sud de la France. Une fillette de 18 mois avait été tuée et douze personnes grièvement blessées.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS