Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'expertise technique du car accidenté à Sierre le 13 mars dernier est terminée et le rapport est attendu prochainement. Depuis leur retour de Belgique fin mars, les enquêteurs valaisans analysent en détail les nombreuses informations récoltées.

Rien ne permet encore d'établir la cause de l'accident qui a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants. Le rapport de l'expertise du véhicule indiquera s'il y a eu défectuosité, comme par exemple un problème de freins, de direction ou de régulateur de vitesse qui ne se serait pas déclenché.

Pas de nouveau voyage en Belgique

La piste d'une erreur humaine est aussi étudiée, tout comme l'état de santé du chauffeur: "Nous avons reçu de Belgique les dossiers médicaux et ils sont à l'étude", a indiqué à l'ats le premier procureur du Valais central, Olivier Elsig.

Le ministère public attend aussi les rapports écrits concernant la vitesse du véhicule et les éventuelles variations de cette dernière dans le tunnel, ainsi que la modélisation de la trajectoire exacte du car. Une fois l'ensemble des informations réunies, le procureur informera les médias, probablement dans quelques semaines.

Aucun autre voyage en Belgique n'est prévu. Si les enfants qui n'ont pas encore pu être auditionnés souhaitent l'être, ils seront entendus par la police belge et les informations seront transmises aux enquêteurs valaisans.

ATS