Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les familles seront informées en priorité, vraisemblablement vers la mi-juin, des résultats de deux rapports d'expertise sur l'accident de car qui a eu lieu à Sierre (VS) le 13 mars dernier. Les médias seront informés tout de suite après.

"Nous déterminerons la semaine prochaine avec les autorités belges les modalités de cette communication", a indiqué jeudi à l'ats Olivier Elsig, procureur du Valais central, revenant sur une information de la "Libre Belgique". Elle pourrait avoir lieu directement en Belgique ou en Valais avec un système de vidéo-conférence.

Le procureur ne dispose pas encore de tous les éléments du rapport sur l'expertise technique du car qui doit faire le point sur l'état du véhicule, ses freins, sa direction ou encore son régulateur de vitesse. Concernant l'expertise du tachygraphe, le procureur a déjà en main nombre d'éléments qu'il ne communique pas pour l'heure.

Investigations médicales en cours

Des investigations sont encore en cours sur l'état de santé du chauffeur. Les enquêteurs valaisans ont reçu de Belgique les dossiers médicaux.

Les enfants dont les familles estimaient qu'il était trop tôt pour les entendre n'ont pas été auditionnés. Parmi eux figurent ceux qui avaient été le plus grièvement blessés et qui, en Suisse, étaient hospitalisés au CHUV à Lausanne.

Le dramatique accident de car dans le tunnel autoroutier de Sierre a coûté la vie à 28 personnes, dont 22 enfants, et blessé 24 autres enfants. Le véhicule ramenait les écoliers belges après un séjour en vacances de ski en Anniviers.

ATS