Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une chapelle ardente à la mémoire des victimes de l'accident de car de Sierre (VS) a ouvert ses portes dimanche à Louvain, en Belgique. Entre 1600 et 1700 personnes s'y sont rendues, dont le Premier ministre belge Elio Di Rupo et la ministre de l'intérieur Joëlle Milquet.

Les portraits des sept enfants et des deux adultes d'Heverlee morts dans l'accident ont été installés dans l'Hôtel de Ville de Louvain, commune dont fait partie Heverlee. Ils sont disposés sur des colonnes noire au pied desquelles des fleurs blanches ont été placées. La chapelle ardente restera ouverte jusqu'à mercredi.

Les photographies des défunts seront alors emmenées lors d'une marche aux flambeaux vers l'église Saint-Pierre de Louvain, où les funérailles des enfants se dérouleront jeudi, en présence du roi Albert II et de la reine Paola. Les adultes seront enterrés à d'autres dates dans l'intimité.

Une autre cérémonie sera organisée mercredi à Lommel, près de la frontière néerlandaise, en hommage aux 15 enfants et deux adultes tués originaires de cette ville. Il n'y aura pas d'obsèques communes.

Les souverains belges, ainsi que le Premier ministre néerlandais Mark Rutte, le prince Willem-Alexander et la princesse Maxima des Pays-Bas sont annoncés à la cérémonie de Lommel. Cinq des personnes tuées dans la catastrophe étaient de nationalité néerlandaise. Les obsèques des deux chauffeurs du car auront lieu jeudi et vendredi dans l'intimité des familles.

Causes inconnues

Les causes du drame, qui a fait 28 morts et 24 blessés, sont toujours inconnues. Les enquêteurs valaisans se rendront en Belgique pour entendre une nouvelle fois les enfants survivants afin de déterminer l'exact déroulement des faits avant l'accident.

Peu avant l'impact fatal, les enfants ont vu s'enclencher les appareils DVD, a déclaré le procureur du Valais central, Olivier Elsig. Mais il ne dispose d'aucun témoignage attestant la présence d'une tierce personne qui aurait pu distraire le chauffeur. Et celui-ci n'a pas manipulé de DVD.

ATS