Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les trois blessées hospitalisées au CHUV après l'accident de car à Sierre vont mieux. Leurs vies ne sont plus en danger. Toutes trois sont réveillées et conscientes, ce qui permet d'espérer un rapatriement prochain, a indiqué l'hôpital mardi.

"Leur état de santé s'est considérablement amélioré et ne présente plus de risque vital immédiat", assure le Centre hospitalier universitaire vaudois (CHUV) dans un communiqué. Pour toutes les trois, un long chemin de réhabilitation commence. Des contacts vont être pris avec la Belgique pour envisager un prochain rapatriement, précise l'établissement lausannois.

Traumatisme crânien

Après une période particulièrement inquiétante, les deux jeunes patientes qui souffrent d'un traumatisme crânien et de multiples fractures sont sorties de leur coma artificiel. Elles ont pu communiquer avec leurs parents. Leur état neurologique évolue favorablement, assure l'hôpital.

La troisième patiente souffre d'une lésion de la moelle épinière. "Elle montre des signes de récupération encourageants avec quelques mouvements des doigts et des orteils", selon le communiqué.

Obsèques

Par ailleurs, plusieurs enfants d'Heverlee qui ont survécu au dramatique accident d'autocar sont retournés mardi à l'école Sint-Lambertus pour la première fois depuis leur retour de Suisse, a annoncé la police locale. La date à laquelle ils réintégreront les cours n'est pas encore connue.

En Suisse, le président du gouvernement valaisan Jacques Melly, la vice-présidente Esther Waeber-Kalbermatten et une dizaine d'autres personnes assisteront aux obsèques des victimes de l'accident de car en Belgique.

La présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf assiste à la cérémonie de Lommel, ainsi que le Premier ministre belge Elio di Rupo et le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy.

A Lommel, la cérémonie doit se dérouler à la Soeverein Arena, une salle qui peut accueillir 5000 personnes. Un dispositif avec des écrans géants permettra à 4000 personnes d'assister à l'hommage à l'extérieur du bâtiment.

ATS