Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La conseillère fédérale Eveline Widmer-Schlumpf participera mercredi en Belgique à une cérémonie d'adieu aux victimes de l'accident de car de Sierre (VS). Quelque 9000 personnes sont attendues pour l'occasion.

Par ailleurs, l'état de santé des douze enfants blessés lors de l'accident évolue favorablement. Certains d'entre eux seront prochainement autorisés à quitter l'hôpital. Huit enfants séjournent actuellement au service de pédiatrie générale de l'hôpital. Leur état général est satisfaisant sur le plan médical. Quatre jeunes patients se trouvent encore dans l'unité de soins intensifs pour enfants. Trois enfants grièvement blessés séjournent toujours au CHUV, à Lausanne.

Aucune photo

Mercredi, lors de la cérémonie, la moitié des places seront réservées aux proches des victimes, ainsi qu'à tous les élèves de l'école 't Stekske et leurs parents. Il a été demandé à la presse de ne faire aucune photo des familles endeuillées.

Les modalités de la cérémonie sont toujours en cours d'élaboration, mais il s'agira d'un moment de recueillement lors duquel les familles de victimes prendront la parole.

Couple royal présent

Le couple royal et le Premier ministre belge Elio Di Rupo seront présents, tout comme le prince néerlandais Willem-Alexander et la princesse Maxima, le premier Ministre néerlandais, Mark Rutte, et le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy (CD&V).

Enfin, l'accident de car survenu en Valais mardi dernier a poussé de nombreux parents en Belgique à annuler la participation de leurs enfants à des voyages scolaires. Face à la situation, les autorités vont assouplir les règles.

Normalement, les voyages ne peuvent avoir lieu que si 90% des élèves y participent. La ministre belge francophone de l'Enseignement obligatoire, Marie-Dominique Simonet, a indiqué lundi qu'elle donnera des dérogations. "Tous ceux qui voudront partir pourront le faire" malgré la vague d'annulations, a-t-elle déclaré sur les ondes de la radio Bel-RTL.

ATS