Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Malgré un nombre d'accidents en recul, les routes fribourgeoises et bernoises ont fait davantage de morts l'an dernier. Cette situation contraste avec celle de plusieurs autres cantons, qui enregistrent au contraire beaucoup moins de décès.

Neuchâtel et St-Gall ont également constaté une augmentation du nombre de morts sur les routes. A Neuchâtel, les accidents mortels ont même plus que doublé, passant de 5 en 2010 à onze l'an dernier. Sept autres cantons, dont Vaud et le Jura. ont recensé moins de décès. Pour le canton de Vaud, 31 personnes ont perdu la vie dans des accidents de la circulation, contre 36 en 2010 et 43 en 2009. Par rapport à 2003, cela représente une baisse de presque 50%. Dans le Jura, trois usagers de la route ont été tués l'an dernier, contre six en 2010.

Berne a recensé 62 morts dans les accidents de la circulation, contre 37 en 2010. Par rapport à la moyenne de ces cinq dernières années, cela représente une hausse de 33%, a annoncé mardi la police cantonale. Sur les 62 personnes tuées en 2011 sur les routes, 15 n'étaient pas attachées ou ne portaient pas de casque.

Conducteurs de deux-roues

Les conducteurs des deux-roues sont particulièrement concernés par cette évolution, avec 25 décès, contre 12 une année plus tôt. Le nombre de morts parmi les cyclistes a bondi de 4 à 11.

Bien que le nombre total d'accidents ait reculé de 4,7%, davantage de personnes ont été grièvement blessées (+9,3%). La police cantonale bernoise a déjà réagi l'année dernière en renforçant considérablement ses mesures préventives et répressives.

La tendance est similaire dans le canton de Fribourg, selon les statistiques publiées mardi par la police. Les accidents de la route, en baisse de 13% par rapport à 2010, n'ont jamais été aussi peu nombreux depuis 2002. Par contre, ils ont fait 17 morts, contre 11 une année plus tôt, un chiffre toutefois légèrement en dessous de la moyenne 2002-2011 (18 cas).

ATS