Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Bureau de prévention des accidents (bpa) s'alarme du nombre de jeunes vies sacrifiées sur la route le week-end, au sortir des boîtes de nuit. Il préconise notamment des contrôles policiers accrus près des dancings et autres clubs situés hors des localités.

Il suggère aussi que la formation pour l'obtention du permis aborde des thèmes permettant aux apprentis conducteurs de mieux garder le contrôle d'eux-mêmes. Il devrait y être question des comportements à risque, de la pression du groupe ou de la signification de la voiture, écrit mardi l'organisation sur son site internet.

Le bpa recommande les systèmes d'assistance de conduite, tel que le contrôle électronique de stabilité (ESC). Cette technologie préventive améliore la stabilité d'un véhicule en détectant la perte de contrôle et en la corrigeant.

52 morts par année le week-end

L'organisme prône aussi l'installation d'un enregistreur de données sur le véhicule comme condition pour récupérer son permis de conduire suite à une infraction grave au code de la route.

Le bpa signale que chaque année, en moyenne, 52 personnes sont tuées et 410 grièvement blessées durant les nuits du week-end. Il relève aussi que la tranche d'âge des 18-24 ans représente presque la moitié de tous les occupants de voiture grièvement blessés et tués.

ATS