Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Eric Nanchen, directeur de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM), lors de la conférence de presse jeudi matin à Sion.

KEYSTONE/OLIVIER MAIRE

(sda-ats)

Des jeux à taille humaine et durables, tel est le credo de la candidature aux JO d'hiver Sion 2026. La durabilité sera l'affaire de la Fondation pour le développement durable des régions de montagne (FDDM).

La FDDM n'a pas été mandatée par l'Etat du Valais et la ville de Sion pour faire un audit de durabilité. Un tel audit ne peut être mené 8 à 9 ans à l'avance, a d'emblée indiqué devant la presse réunie à Sion Eric Nanchen, directeur de la fondation.

La FDDM "accompagnera" le projet tout au long du processus. Mise en place par le canton et la ville de Sion en 1999 pour promouvoir le développement durable, la fondation vérifiera "la cohérence du dossier au fur et à mesure de son avancement" et formulera des recommandations.

Une cinquantaine de questions

Concrètement, la FDDM a créé une grille d'analyse évolutive de la durabilité. Cette grille propose une cinquantaine de questions qui évolueront et deviendront de plus en plus pointues avec le temps, a précisé Eric Nanchen.

Les questions touchent aux cinq thématiques exigées par le comité international olympique (CIO): les infrastructures et sites naturels, l'approvisionnement et la gestion des ressources, la mobilité, les travailleurs et le climat.

Le comité de candidature apportera des réponses aux questions à intervalles réguliers et les complétera tout au long de l'avancement du dossier. La FDDM évaluera et formulera des recommandations pour chaque question.

Du pain sur la planche

A ce stade, le projet Sion 2026 ne contient que quelques éléments de durabilité concrets. Beaucoup de questions restent encore sans réponse. "L'essentiel du travail est devant", a souligné Eric Nanchen.

La conférence de presse tenue jeudi matin avait notamment pour but de rassurer et de "dissiper tout malentendu" sur la démarche de la FDDM. Les Verts valaisans ont récemment réclamé la publication du rapport de la fondation. Le WWF Valais donnera vendredi sa position sur la candidature Sion 2026.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS