Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La coopération s'intensifie entre la Suisse et la Suède pour l'achat de 22 avions de combat Gripen. Le Département fédéral de la défense a signé un accord-cadre avec le gouvernement suédois, a-t-il indiqué samedi.

Fin juin dernier à Meiringen (BE), le conseiller fédéral Ueli Maurer et la ministre de la défense suédoise Karin Enström avaient signé une déclaration d'intention. Celle-ci est maintenant complétée par un accord-cadre.

Cet accord-cadre est une convention entre la Suisse, représentée par armasuisse, et la Suède, représentée par l'agence gouvernementale FXM, fixant les détails de l'acquisition de l'appareil.

Si la Suisse devait définitivement se prononcer pour l'acquisition du Gripen, les questions liées aux spécifications techniques, aux délais de livraison, au prix, au volume total de l'équipement et à l'infrastructure terrestre nécessaire à l'engagement et à l'instruction ont désormais été réglées.

Le conseiller fédéral Ueli Maurer livrera les détails lors d'une conférence de presse mardi 28 août à Thoune, ajoute le communiqué du DDPS.

Lundi dernier, Ueli Maurer a répété que la facture était fixé à 3,126 milliards de francs. La livraison des nouveaux avions de combat devrait se faire dès 2018.

Parole aux parlements

L'achat de 22 Gripen par la Suisse pour remplacer ses Tiger est en cours d'examen. La commission de politique de sécurité vient d'accepter la poursuite de la procédure dans un rapport même si elle se montre très critique sur l'acquisition, relevant nombre de questions ouvertes. De toute manière, le Parlement devra encore se prononcer.

En Suède, le gouvernement présentera en septembre prochain à son parlement un message pour l'acquisition de 40 à 60 Gripen.

La ministre suédoise de la défense s'est félicitée de ce partenariat avec la Suisse: "ensemble nous pouvons acquérir et piloter un système perfectionné d'avions de combat pour un coût inférieur à ce que nous aurions été contraints de payer si la Suède avait fait cette acquisition seule", selon un communiqué cité par l'AFP.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS