Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un accord a été trouvé mardi pour mettre fin à la grève des éboueurs de Marseille, a annoncé la communauté urbaine Marseille Provence Métropole. Plus de 3000 tonnes de détritus se sont accumulées dans les rues de la ville en moins d'une semaine.

La collectivité locale, chargée de la propreté, se réjouit de "cette sortie de crise qui permettra de rétablir au plus vite un fonctionnement normal de la collecte", après cinq jours de conflit.

De source proche du dossier, on précise que plusieurs jours seront nécessaires pour faire disparaître les tonnes d'ordures qui jonchent les trottoirs de la ville.

Les éboueurs s'étaient mis en grève jeudi dernier pour réclamer l'embauche d'une dizaine d'agents et une meilleure utilisation des systèmes de localisation installés sur les bennes à ordures, dont ils accusaient la direction de se servir pour "traquer" les salariés durant leur temps de pause.

Dix nouveaux agents

Ils ont obtenu le renforcement des effectifs chargés de la collecte par dix agents titulaires et une réorganisation des tournées pour équilibrer le temps de travail des employés.

"Les données issues du GPS seront utilisées uniquement pour optimiser l'organisation des tournées", souligne encore la communauté urbaine. Elle précise que "les jours de grève ne seront pas payés".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS