Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Accord SPD-droite sur la fiscalité des hauts revenus en Allemagne

"Hier, nous avons travaillé très concrètement, et bien", a estimé Julia Klöckner, haute responsable de la CDU (centre).

KEYSTONE/EPA DPA/FREDRIK VON ERICHSEN

(sda-ats)

Les conservateurs de la chancelière allemande Angela Merkel et les sociaux-démocrates du SPD ont fait état de convergences pour alléger les impôts des hauts revenus. Et les négociations sur la formation d'une nouvelle grande coalition progresseraient.

L'allégement des impôts était une promesse électorale des conservateurs lors des élections législatives du 24 septembre dernier. L'accord préliminaire visant à relever le seuil de la tranche fiscale maximale à 60'000 euros laisse penser que le SPD est disposé à un compromis.

L'entente sur la fiscalité n'est toutefois qu'un petit pas dans les négociations entre les partenaires potentiels d'une future coalition, qui vont avoir à surmonter des divergences de taille sur des sujets comme l'immigration, l'avenir de l'Union européenne et l'économie.

Le SPD, la CDU (Union chrétienne-démocrate) d'Angela Merkel de la CSU (Union chrétienne-sociale) souhaitent relever le seuil d'application du taux maximal d'imposition (42%) à 60'000 euros annuels, contre 53'700 jusqu'à présent.

Optimisme de mise

La chancelière Merkel, qui en novembre n'a pas réussi à former une coalition avec les Verts et avec les Libéraux du FDP, a déclaré dimanche, au début de cinq journées de négociations avec le SPD, que les discussions devaient aboutir.

Dans son camp, l'optimiste était aussi de mise lundi. "Hier, nous avons travaillé très concrètement, et bien", a estimé Julia Klöckner, haute responsable de la CDU.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.