Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jason Greenblatt a servi de médiateur pour négocier un accord sur le prix et les quantités d'eau et l'emplacement des points de raccordement du réseau (archives).

KEYSTONE/EPA/ATEF SAFADI

(sda-ats)

L'envoyé du président américain Donald Trump pour la paix au Moyen-Orient a annoncé jeudi qu'Israël fournirait aux Palestiniens des millions de mètres cubes d'eau par an. Washington tente de rétablir la confiance entre Israéliens et Palestiniens.

Jason Greenblatt a salué une "étape importante" dans le cadre d'un accord régional plus large sur l'eau, alors qu'Israël a annoncé qu'il fournirait plus de 32 millions de mètres cubes d'eau aux Palestiniens chaque année.

"L'eau est une denrée précieuse au Moyen-Orient. Les Etats-Unis se félicitent de l'accord conclu entre l'Autorité palestinienne et le gouvernement israélien qui permettra la vente de jusqu'à 33 millions de mètres cubes d'eau d'Israël à l'Autorité palestinienne", a déclaré l'émissaire américain lors d'une cérémonie de signature à Jérusalem.

Le ministre israélien de la Coopération régionale Tzachi Hanegbi et Mazen Ghonaim, chef de l'Autorité palestinienne de l'eau, étaient également présents.

Les Palestiniens souffrent de pénuries d'eau et affirment que la répartition inégale des ressources en eau favorise Israël.

Relier la mer Morte et la mer Rouge

L'accord annoncé jeudi fait partie d'un projet d'eau plus large impliquant la mer Rouge et la mer Morte, qui doit être développé ces cinq prochaines années, mais les Palestiniens devraient commencer à recevoir l'eau avant, selon Tzahi Hanegbi.

Jason Greenblatt a servi de médiateur entre les deux partis pour négocier un accord sur le prix et les quantités d'eau et l'emplacement des points de raccordement du réseau.

Cet accord devrait réduire la pénurie d'eau dans les territoires palestiniens, y compris dans la bande de Gaza, où plus de 95 pour cent de l'eau n'est pas potable.

Mazen Ghonaim a indiqué que 22 millions de mètres cubes iraient à la Cisjordanie occupée, et 10 autres millions à la bande de Gaza.

L'accord fait partie d'un projet visant à relier la mer Morte et la mer Rouge par des canalisations en Jordanie et à enrayer la disparition de la mer Morte dont le niveau d'eau baisse régulièrement.

En 2013, Israël, la Jordanie et les Palestiniens ont signé un protocole d'accord sur le projet d'eau prévoyant la construction d'une usine de désalinisation sur la mer Rouge.

Jason Greenblatt cherche à relancer les négociations de paix entre les Israéliens et les Palestiniens, interrompues depuis 2014.

ATS