Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Londres - Un Tamoul sri-lankais, qui avait mené une grève de la faim devant le Parlement britannique, a obtenu des dommages-intérêts de journaux qui l'accusaient d'avoir rompu son jeûne en mangeant des hamburgers. Les tabloïdes "The Daily Mail" et "The Sun" devront lui verser près de 130'500 francs.
Parameswaran Subramanyam avait mené une grève de la faim pendant 23 jours afin de protester contre la situation de la minorité tamoule au Sri Lanka. Mais les journaux avaient affirmé qu'il avait mangé des hamburgers en catimini.
"Les articles ont heurté l'intégrité du plaignant", a déclaré le juge de la Haute Cour de Londres, précisant que M. Subramanyam avait été "exclu" par sa communauté qui estimait qu'il avait "trahi" la cause tamoule.
"J'ai été l'objet de menaces de morts et, dans la communauté tamoule, des textos circulaient disant 'Tuons Parameswaran'", a-t-il indiqué.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS