Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un automobiliste accusé d'avoir tué en novembre à Worb (BE) un écolier sur un passage clouté alors qu'il était ivre contre-attaque. Il a porté plainte auprès du Conseil de la presse contre le quotidien alémanique "Blick" qui l'avait décrit comme un "chauffard".

La plainte a été déposée le 24 mars, a annoncé lundi à l'ats ce Bernois de 71 ans. Il affirme que le "Blick" a violé les principes journalistiques et que l'article incriminé ne relate pas la vérité. L'ats a pu obtenir une copie de l'invitation à s'exprimer au sujet de cette plainte envoyée par le Conseil de la presse aux différentes personnes concernées du "Blick".

Il nie les faits

Début novembre 2011 à Worb (BE), un écolier âgé de 10 ans avait été renversé par un automobiliste alors qu'il franchissait un passage pour piétons. L'enfant était décédé plus tard à l'hôpital. La police avait arrêté le retraité peu après l'accident. Ce dernier présentait alors un taux d'alcoolémie de 1,9 pour mille.

Le vieil homme a toujours nié les faits. Il avait toutefois admis avoir conduit sous l'emprise de l'alcool dans la localité et avoir senti un choc sous son véhicule sans n'avoir rien vu de particulier. Ces éléments avaient renforcé les soupçons des enquêteurs qui l'avaient placé en détention.

En décembre dernier, le conducteur bernois avait été relâché de la détention préventive. En fonction des résultats de l'enquête technique, le Ministère public régional Berne-Mitteland pourrait l'inculper pour homicide par négligence.

ATS