Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Un villageois pakistanais se trouve entre la vie et la mort après avoir été atrocement mutilé par la famille d'une femme qu'il aurait illégitimement fréquentée, selon la police. Plusieurs coupables ont été arrêtés.

Le barbier de 32 ans a été enlevé par sept membres d'une influente famille de propriétaires terriens, qui lui ont arraché les yeux avec un couteau avant de lui couper les oreilles, le nez, les lèvres et la langue. L'incident a eu lieu à Mirzapur, un village situé à quelque 120 km à l'est de Lahore, capitale culturelle et principale ville de l'est du Pakistan.

"Yousaf Khan était accusé de relation illégitime avec une femme" mariée, a indiqué un policier en charge de l'affaire, Khaliq Riaz, sans donner plus de précisions sur la nature de la relation.

"Cinq des coupables ont été arrêtés" par la police qui comptait également interpeller les deux autres, un homme et une femme, a-t-il ajouté. La victime a elle été transportée dans un hôpital, où elle se trouve dans un état critique, selon la police.

Dans les campagnes du Pakistan, où vivent la majorité des quelque 180 millions d'habitants du pays, le système judiciaire de l'Etat peine souvent à s'imposer face aux pratiques de justice ou vengeances familiales ou tribales.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS