Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - Le Conseil fédéral promet davantage de transparence dans les achats d'armement, grâce à une nouvelle stratégie. Dans une réponse à la commission de gestion du Conseil national, il rappelle toutefois les limites de la concurrence dans ce domaine.
Le gouvernement a élaboré une nouvelle stratégie fixant le cadre concret des acquisitions par le Département fédéral de la défense (DDPS). La transparence des décisions en est durablement améliorée, peut-on lire dans la "Feuille fédérale".
Les premiers effets concrets sont visibles dans les cahiers des charges pour l'appréciation de nouveaux projets d'acquisition et dans l'examen des résultats d'évaluation actuels, comme pour les avions de combat destinés à remplacer les Tigers.
Les principes de la concurrence et de la rentabilité ont leurs limites, a aussi noté le Conseil fédéral. Les exceptions, à motiver aussi objectivement que possible, peuvent se justifier.
Enfin, le gouvernement n'a pas jugé pas adéquat d'établir une liste des interdictions d'importation de matériel en provenance de certains pays. Un tel catalogue n'aurait qu'un caractère provisoire. Les éventuels achats dans des pays problématiques du point de vue politique nécessitent des décisions au cas par cas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS